Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

La Comédie
de Saint-Étienne

Place Jean Dasté

42000 Saint-Étienne

Tél. : 04 77 25 14 14


lacomedie.fr
Direction : Benoît Lambert (depuis 2021)

Metteur en scène, il a été directeur du Théâtre Dijon Bourgogne, Centre Dramatique National de janvier 2013 à février 2021.
Ancien élève de l’École Normale Supérieure, il a étudié l’économie et la sociologie avant de suivre l’enseignement théâtral de Pierre Debauche à Paris au début des années 1990.
En 1993, il crée, avec le comédien Emmanuel Vérité, le Théâtre de la Tentative, et signe depuis lors toutes les mises en scène de la compagnie. Il a été successivement associé au Théâtre – scène nationale de Mâcon (1998-2002), au Forum de Blanc-Mesnil (2003-2005) et au Granit – scène nationale de Belfort (2005-2010).
Formateur et pédagogue, il intervient dans plusieurs Écoles Supérieures d’Art Dramatique (École du TNS, École de la Comédie de Saint-Étienne).

Il est l’auteur de plusieurs articles sur l’histoire et la sociologie du champ théâtral, ainsi que de quatre pièces de théâtre : Le Bonheur d’être rouge écrit en collaboration avec Frédérique Matonti (2000), Que faire ? (le Retour) écrit en collaboration avec Jean-Charles Massera (2011), Bienvenue dans l’Espèce Humaine (2012) et Qu’est-ce que le théâtre ? (2013) écrit en collaboration avec Hervé Blutsch. Ses mises en scène alternent le répertoire classique et les écritures contemporaines et sont marquées par un souci politique, dont le pragmatisme œuvre par le rire. Depuis 1999, il réalise un feuilleton théâtral, Pour ou contre un monde meilleur, et développe un répertoire de « Théâtre à jouer partout ». Ces dernières années il a créé trois pièces de François Bégaudeau : La Grande Histoire  – Théâtre en mai 2014, La Devise  – 2015 et La Bonne Nouvelle  – 2016. En octobre 2017, il met en scène Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux avec quatre jeunes acteur.rice.s engagé.e.s en contrat de professionnalisation. En janvier 2019, il crée avec les élèves du Cycle d'Orientation Professionnelle théâtre des CRR de Dijon et Chalon-sur-Saône, Le Rêve de Lopakhine, un atelier-spectacle d'après La Cerisaie d'Anton Tchekhov.
Avec la création en 2019, en collaboration avec Antoine Franchet et Jean-Charles Massera, de How deep is your usage de l’art ? (Nature morte) il entame un nouveau cycle de travail et d’expérimentation.

À l’Opéra de Dijon, on a pu voir ses mises en scène de Der Kaiser von Atlantis de Viktor Ullmann – 2015 et Gianni Schicchi de Giacomo Puccini  – 2017.

144031593_10158093687108450_2487554333017986972_o

Le projet

La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national, est une institution théâtrale entièrement animée par l’énergie de la création. Elle produit des spectacles de renommée nationale et internationale. Créée par Jean Dasté il y a 70 ans, La Comédie fut pionnière de la décentralisation dramatique française. 

La programmation se veut ouverte à des équipes connues nationalement et internationalement, où des grands metteurs en scène et des comédiens de renom côtoient des compagnies émergentes. La Comédie est aussi le théâtre de tous les publics, avec de nouvelles propositions en direction des plus jeunes et des familles. Dotée de deux salles — la Salle Jean Dasté (700 places) et La Stéphanoise (300 places) — elle développe aussi une politique de théâtre itinérant, en milieu rural et dans les quartiers stéphanois.

C’est aussi l’une des treize Écoles supérieures d’art dramatique qui forment les artistes de demain au cœur d’un Centre dramatique national entièrement reconstruit, comportant trois plateaux de création et deux studios : une formation sur 3 ans dans une promotion de dix élèves avec des artistes professionnels de qualité (ateliers d’interprétation, chant, corps, études critiques) des commandes d’écriture pour les élèves à des auteurs vivants, des projets internationaux, un partenariat avec la Ciné-Fabrique de Lyon et une insertion professionnelle sur 3 ans avec un dispositif performant (DIESE).

Elle s’est engagée depuis septembre 2014 dans un programme Égalité des chances, novateur et volontariste en vue de favoriser l’accès pour des jeunes gens issus de la diversité culturelle, sociale et géographique, aux Écoles supérieures d’art dramatique. C’est là une première démarche afin d’ouvrir nos scènes de théâtre à des talents qui, faute d’informations, d’encouragements ou de moyens, n’auraient pas tenté leur chance.

Elle est également habilitée depuis 2016 à délivrer le Diplôme d’État (DE) de professeur de théâtre.

En septembre 2017, La Comédie a inauguré son nouveau bâtiment sur le quartier créatif Manufacture-Plaine-Achille.

© Nicolas Fussier

Scroll Up