Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

La Comédie
de Saint-Étienne

Place Jean Dasté

42000 Saint-Étienne

Tél. : 04 77 25 14 14


lacomedie.fr
Le projet

La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national, est une institution théâtrale entièrement animée par l’énergie de la création. Elle produit des spectacles de renommée nationale et internationale. Créée par Jean Dasté il y a 70 ans, La Comédie fut pionnière de la décentralisation dramatique française. Elle est dirigée depuis janvier 2011 par Arnaud Meunier, qui y développe un projet, où la création et la transmission sont intimement liées. À ses côtés, des artistes associés : Julie Deliquet (Collectif In Vitro), Pierre Maillet (Les Lucioles) et Cécile Laloy ; un ensemble artistique avec des auteurs, metteurs en scène, comédiens, proposent un théâtre d’aujourd’hui et de demain. Tous partagent l’idée d’un théâtre de recherche, mais aussi de plaisir et de convivialité.

La programmation se veut ouverte à des équipes connues nationalement et internationalement, où des grands metteurs en scène et des comédiens de renom côtoient des compagnies émergentes. La Comédie est aussi le théâtre de tous les publics, avec de nouvelles propositions en direction des plus jeunes et des familles. Dotée de deux salles — la Salle Jean Dasté (700 places) et La Stéphanoise (300 places) — elle développe aussi une politique de théâtre itinérant, en milieu rural et dans les quartiers stéphanois.

C’est aussi l’une des treize Écoles supérieures d’art dramatique qui forment les artistes de demain au cœur d’un Centre dramatique national entièrement reconstruit, comportant trois plateaux de création et deux studios : une formation sur 3 ans dans une promotion de dix élèves avec des artistes professionnels de qualité (ateliers d’interprétation, chant, corps, études critiques) des commandes d’écriture pour les élèves à des auteurs vivants, des projets internationaux, un partenariat avec la Ciné-Fabrique de Lyon et une insertion professionnelle sur 3 ans avec un dispositif performant (DIESE).

Elle s’est engagée depuis septembre 2014 dans un programme Égalité des chances, novateur et volontariste en vue de favoriser l’accès pour des jeunes gens issus de la diversité culturelle, sociale et géographique, aux Écoles supérieures d’art dramatique. C’est là une première démarche afin d’ouvrir nos scènes de théâtre à des talents qui, faute d’informations, d’encouragements ou de moyens, n’auraient pas tenté leur chance.

Elle est également habilitée depuis 2016 à délivrer le Diplôme d’État (DE) de professeur de théâtre.

En septembre 2017, La Comédie a inauguré son nouveau bâtiment sur le quartier créatif Manufacture-Plaine-Achille.

© Nicolas Fussier

Direction : Arnaud Meunier (depuis 2011)

En janvier 2011, Arnaud Meunier a pris la direction de La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national et de son École Supérieure d’Art Dramatique. Il y développe un projet où la création et la transmission sont intimement liées. Le dialogue des esthétiques et des générations, le renouvellement des écritures scéniques, la découverte de nouveaux auteurs, la présence au quotidien des artistes, l’ouverture et le partage du Théâtre aux populations les plus larges et les plus variées sont les axes forts du projet qu’il met en œuvre.

Diplômé de Sciences Politiques, il commence une formation de comédien, puis fonde en 1997 la Compagnie de la Mauvaise Graine. Très vite repérée par la presse et les professionnels lors du festival d’Avignon 1998, sa compagnie est accueillie en résidence au Forum du Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis et soutenue par le Théâtre Gérard Philipe (sous la direction de Stanislas Nordey).

La compagnie y développe son travail de création sur des auteurs contemporains. Elle sera par la suite en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens, puis associée à la Comédie de Reims et au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Fidèle à son attachement aux auteurs vivants, Arnaud Meunier poursuit un compagnonnage avec l’œuvre des auteurs qu’il affectionne, montant plusieurs pièces de Pier Paolo Pasolini, Michel Vinaver, Oriza Hirata et Stefano Massini. De ce dernier, Arnaud Meunier met en scène Femme non-rééducable – Mémorandum Théâtral sur Anna Politkovskaïa et Chapitres de la chute, Saga des Lehman Brothers, qui obtiendra le Grand prix du Syndicat de la critique en 2014.

La saison suivante, il dirige Catherine Hiegel et Didier Bezace dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès. Pour l’édition 2016 du Festival d’Avignon, il crée Truckstop de l’auteure néérlandaise Lot Vekemans à la Chapelle des Pénitents Blancs. Puis, il poursuit l’exploration du théâtre de Stefano Massini en dirigeant la comédienne Rachida Brakni dans la dernière pièce de l’auteur florentin, Je crois en un seul dieu. Parallèlement, Arnaud Meunier travaille également pour l’Opéra (récemment: L’Enfant et les sortilèges au Festival d’Aix en Provence, Ali-Baba à l’Opéra-Comique).Trilingue (Français, Allemand, Anglais), Arnaud Meunier a travaillé au Japon, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Algérie, en Italie, en Autriche, en Angleterre, en Norvège, au Maroc, aux Emirats arabes unis, en Chine et aux États-Unis.

En janvier 2019, il met en scène une pièce inédite de Fabrice Melquiot, J’ai pris mon père sur mes épaules (avec notamment sur scène Philippe Torreton, Rachida Brakni et Vincent Garanger), puis Candide de Voltaire en octobre 2019.

 

arnaud_meuniered-alcoc_myop-1

Scroll Up