Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre du Nord
Centre dramatique national Lille / Tourcoing / Hauts-de-France

4, place du Général De Gaulle

59026 Lille

Tél. : 03 20 14 24 00


www.theatredunord.fr
Direction : Christophe Rauck (depuis 2014)

Comédien de formation, Christophe Rauck a joué notamment auprès de Silviu Purcarete et Ariane Mnouchkine.

En 1995, il crée la Compagnie Terrain vague (titre provisoire) avec une équipe de comédiens issus du Théâtre du Soleil et met en scène Le Cercle de craie caucasien de B. Brecht, puis Comme il vous plaira de Shakespeare en 1997, La Nuit des rois de Shakespeare en 1999, Théâtre ambulant Chopalovitch de L. Simovitch en 2000, Le Rire des asticots d'après Cami en 2001, L'Affaire de la rue Lourcine de Labiche en 2002, Le Dragon d'E. Schwartz en 2003, La Vie de Galilée de B. Brecht en 2004, Le Revizor de N. Gogol en 2005, Getting attention de M. Crimp en 2006.

En 2007, il présente Le Mariage de Figaro de Beaumarchais à la Comédie-Française et en 2008, L’Araignée de l’Éternel d’après Claude Nougaro, au Théâtre de la Ville (reprise au TGP et en tournée en 2010).

De janvier 2003 à janvier 2006, il est directeur du Théâtre du Peuple de Bussang. Il est nommé directeur du TGP-CDN de Saint-Denis le 1er janvier 2008. Il y crée Cœur ardent d’A. Ostrovski en 2009 puis Le Couronnement de Poppée, opéra de C. Monteverdi en 2010.

En 2010, la troupe de la Comédie-Française présente Le Mariage de Figaro dans 6 grandes villes de Russie, dans le cadre de l’Année croisée France-Russie.

Il met en scène Têtes rondes et têtes pointues de Brecht en 2011. Entre 2011 et 2013, il crée Cassé de R. De Vos, Les Serments indiscrets de Marivaux (Grand prix 2012-2013 du Syndicat de la critique - meilleur spectacle de l’année) et Le Retour d'Ulysse dans sa patrie, opéra de C. Monteverdi.
Il met en scène Phèdre de Racine le 6 mars 2014 au Théâtre Gérard-Philipe, spectacle produit par le Théâtre du Nord à Lille dont il a pris la direction le 1er janvier 2014. Il y crée Toute ma vie j’ai fait des choses que je savais pas faire de R. De Vos en 2015, Figaro divorce d’O. von Horwath en 2016. Directeur de L’Ecole du Nord, il a recruté en septembre 2015 la 5e promotion (2015-2018), composée de douze élèves-comédiens et deux élèves auteurs, ce qui est unique en France.

 

photo-christophe-rauck

theatre-du-nord

Le projet 

• Un Théâtre national et international par ses créations, ses accueils et son rayonnement, mais aussi un théâtre de proximité, lieu de vie, espace de partage pour tous : Festival Next, Projet avec Le Théâtre Fomenko à Moscou (création d’Amphytrion en 2017), programme d’échanges entre l’Ecole du Nord et le GITIS (Moscou, 2016-2017).

• Un seul projet qui doit se développer en tenant compte des spécificités des deux villes Lille et Tourcoing.

• Un théâtre de création autour de textes du répertoire et d’œuvres d’auteurs vivants.

• Une attention toute particulière portée à de jeunes metteurs en scène : Igor Mendjisky, Matthieu Roy, Tiphaine Raffier, Guillaume Vincent, Thomas Jolly.

• L’ouverture à d’autres formes artistiques (cirque, théâtre d’objets, concerts...) permettant la rencontre avec un public plus diversifié.

• Une place centrale donnée aux auteurs vivants pour que le Théâtre du Nord et l’Ecole du Nord fassent entendre les textes actuels : Rémi De Vos, Carole Thibaut, Maylis de Kerangal, Jacques Descorde, Alexandra Badéa, Nathalie Fillion, Christophe Pellet, Philippe Dorin.

• La prise en compte constante de la dimension pédagogique du Théâtre du Nord marquée par le lien avec son école.

• L’invitation d’artistes de renom et d’artistes plus jeunes, sensibles à la transmission de l’art de l’acteur, pour le développement du projet pédagogique de l’Ecole du Nord.

• Des collaborations avec les acteurs culturels de la région : La rose des vents, Scène Nationale de Villeneuve d’Ascq, Le Phénix, Scène Nationale de Valenciennes, La Maison de la Culture d’Amiens, Le Grand Bleu – Lille, l’Orchestre National de Lille, Le Fresnoy…

• Un lieu qui essaime et s'enrichit des diversités des autres structures et travaille en complémentarité.

• L’ouverture du théâtre sur la Cité, comme un lieu d’échanges et de rencontres, avec des rendez-vous réguliers avec ses partenaires (lectures musicales, débats littéraires, sociétaux…).

• Une relation réinventée entre les artistes et le public, passant par une nouvelle communication et un véritable travail de terrain et d’actions d’accompagnement des publics.

 
Scroll Up