Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre des Quartiers d'Ivry
Centre dramatique national du Val de Marne

1 place Pierre Gosnat

94200 Ivry-sur-Seine

Tel. :  01 43 90 11 11


THEATRE-QUARTIERS-IVRY.FR

phpthumb_generated_thumbnailjpg

Direction : Jean-Pierre Baro (depuis  janvier 2019)

Comédien et metteur en scène formé à l’ERAC, Jean-Pierre Baro crée sa compagnie, Extime Cie, en 2011 et met en scène une dizaine de pièces dont Ivanov [Ce qui reste dans vie…] d’après Anton Tchekhov en 2011, Woyzeck [Je n’arrive pas à pleurer] d’après Georg Büchner en 2013, Gertrud de Hjalmar Söderberg en 2014, Master de David Lescot et Disgrâce d’après J.M. Coetzee en 2016, La ville ouverte de Samuel Gallet, À vif de Kery James et Suzy Storck de Magali Mougel (en anglais avec le Gate Theatre à Londres) en 2017, Kévin, portrait d’un apprenti converti d’Amine Adjina en 2018.

Pour 2019, il prépare la création de Mephisto (Rapsodie) de Samuel Gallet d’après Klaus Mann, et, avec le chef d’orchestre Jérôme Correas, Le Code noir, opéra-comique du 19è siècle écrit par Eugène Scribe et composé par Antoine-Louis Clapisson.

Avec les écoles de théâtre, il a créé La mort de Danton de Georg Büchner en 2016 au Printemps des comédiens avec les élèves de L’ENSAD et, la même année, Suzy Storck de Magali Mougel à La Colline – Théâtre national avec les élèves de l’ERAC.

Il mène régulièrement des stages et ateliers professionnels, au Conservatoire de Tours et d’Orléans, au CNAC, à l’ESAD, à l’ENS, l’ENSATT…

Il participe également régulièrement à des rencontres artistiques internationales. En 2010, Il est invité au Directors Lab, programme d’échanges entre jeunes metteurs en scène venus du monde entier se déroulant au Lincoln Center à New-york, en 2011 aux rencontres internationales des jeunes créateurs du Festival TransAmériques à Montréal et, en 2012, il est invité par le Festival d’Avignon à participer aux rencontres internationales du Réseau Kadmos, se déroulant cette année-là à Istanbul.

Comme comédien il joue sous la direction de Jean-Pierre Vincent, Gildas Milin, Thomas Ostermeier, Didier Galas, David Lescot, Gilbert Rouvière, Stéphanie Loïk, Lazare, Jacques Allaire...

Il est artiste associé au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN de 2013 à 2018, aux Scènes du Jura - Scène nationale pour la saison 2016-17 et au TNB-CDN de Rennes à partir de septembre 2018.

Le projet

"En tant que citoyen, en tant qu’homme œuvrant dans le domaine des arts et de la culture, la réalité de ce monde me bouleverse et me pousse inévitablement à interroger, voir à repenser mon rôle et ma place dans la cité.

À la direction du Théâtre des Quartiers d’Ivry, j’ai le désir et l’ambition de créer et de déployer collectivement un projet poétique et politique, un théâtre d’Art au service des citoyen.ne.s. Ce projet sera basé sur la notion d’hospitalité et de dialogue, celui des arts, des cultures et des générations.

La Manufacture des Œillets, lieu chargé d’histoire qui abrite aujourd’hui le Théâtre des Quartiers d’Ivry, sera un lieu ouvert, joyeux et convivial, un lieu d’émancipation, de trouble, de pensée, où pourront naître les émotions et les bouleversements capables, je l’espère, de remettre en question nos préjugés et nos certitudes sur l’autre.

Je veux que les Ivryen.ne.s d’abord et d’autres citoyen.ne.s venant de différents quartiers, des plus fragiles aux plus aisés, de différents milieux culturels et sociaux, avec parfois des convictions politiques antagonistes, se réunissent à Ivry pour partager ensemble de grands moments de théâtre.

Le Théâtre des Quartiers d’Ivry sera une maison pour les créateurs, une fabrique, mais aussi un lieu de vie où résonnent les bruits du monde. Un lieu attentif à ses habitants, un lieu pour « prendre soin » d’une forme d’anxiété généralisée, qui tentera en son sein, de freiner ce mouvement global, cette idée d’un monde où tout s’achète et tout se vend. Un lieu d’art où le théâtre s’ouvre et dialogue avec les citoyen.ne.s, avec d’autres disciplines et cultures. Un lieu d’accueil aux mille visages, un lieu pluriel qui soit le reflet de nos villes, de notre société."

© Ambroise Tézenas

© Ambroise Tézenas

Scroll Up