Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre de Gennevilliers

41, avenue des Grésillons

92230 Gennevilliers

Tél. : 01 41 32 26 10


theatre2gennevilliers.com
Le projet

Le Théâtre de Gennevilliers (T2G) est un centre dramatique national que l'auteur et metteur en scène français Pascal Rambert a transformé en centre dramatique national de création contemporaine lorsqu’il en a pris la direction en 2007.
Le T2G est en proche banlieue nord de Paris. C’est à dire qu’il est situé à l’épicentre de ce qu’est aujourd’hui la société contemporaine : croisement des flux migratoires, mixités sociales et ethniques, précarité, accélération des échanges. Le T2G entend réunir – grâce a l’art – ces contraires : le local et le global en mettant en présence les acteurs locaux (spectateurs, habitants etc.) avec les artistes majeurs de la scène française et internationale formant un catalogue avec une ligne artistique stricte a la manière d’une maison d’édition.
Le T2G, produit, coproduit ou présente exclusivement de la création contemporaine. Théâtre. Danse. Opéra. Art contemporain. Philosophie. Cinéma. Le T2G ne produit pas de théâtre de répertoire. Le T2G est ouvert sur la ville en ouvrant toutes ses répétitions aux habitants et en maintenant depuis 2007 des ateliers d’écriture ou plus de 300 personnes participent régulièrement. Personnes que l’on retrouve dans les spectacles, les films , les installations ou les photos des artistes invités à venir créer “in situ”. Le T2G tourne ses productions en France et à l’international. Le T2G se définit comme un lieu où l’art est pensé comme une expérience.

pascal_rambert_cpatrick-imbert

 

 

t2g_logo_mention2_nb300dpi

t2g-c-cyrille-weiner

Direction : Pascal Rambert (depuis 2006)
à partir de janvier 2017 : Daniel Jeanneteau 

Auteur, metteur en scène, réalisateur et chorégraphe, Pascal Rambert est directeur depuis 2007 du T2G - Théâtre de Gennevilliers. Ses créations sont présentées internationalement : Europe, Russie, Moyen-Orient, Asie, Amérique du Nord, Amérique Centrale et Amérique du Sud
Ses textes sont édités en France aux Solitaires Intempestifs mais également traduits et publiés dans de nombreuses langues : anglais, russe, italien, allemand, japonais, mandarin, croate, slovène, polonais, portugais, néerlandais, danois, espagnol, catalan.
Ses pièces chorégraphiques, dont la dernière Memento Mori créée en 2013 en collaboration avec l’éclairagiste Yves Godin, sont présentées dans les principaux festivals ou lieux dédiés à la danse contemporaine notamment Montpellier, Avignon, Utrecht, Genève, Ljubljana, Skopje, Moscou, Hambourg, Modène, Freiburg, Tokyo, New York.
Pascal Rambert a mis en scène plusieurs opéras en France et aux États-Unis.
Il est réalisateur de courts métrages sélectionnés et primés aux festivals de Pantin, Locarno, Miami, Paris.
Sa pièce Clôture de l’amour, créée au Festival d’Avignon en 2011 avec Audrey Bonnet et Stanislas Nordey connaît un succès mondial. Le texte a reçu en 2012 le Prix de la Meilleure création d’une pièce en langue française par le Syndicat de la Critique et le Grand Prix de littérature dramatique du Centre national du Théâtre. En 2013, Pascal Rambert a reçu le Prix de l’auteur au Palmarès du Théâtre. Il crée des adaptations de cette pièce en 10 langues. Après une tournée française, Une (micro) histoire économique du monde, dansée, créée au T2G en 2010, est reprise et adaptée par Pascal Rambert au Japon, Fujimi, Shizuoka et Miyazaki, en Allemagne, Hambourg et Karlsruhe, aux États-Unis, New York, Los Angeles et Pittsburgh, en Egypte, au Caire et à Bangkok en Thaïlande.
Son texte Avignon à vie est lu par Denis Podalydès dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, pour le Festival d’Avignon 2013.
En décembre 2014, au T2G, avec le Festival d’Automne à Paris, Pascal Rambert crée Répétition, pièce écrite pour Emmanuelle Béart, Audrey Bonnet, Stanislas Nordey et Denis Podalydès.
En 2016, il mettra en scène la version italienne, La Prova, au Teatro Arena del Sole de Bologne et au Piccolo Teatro di Milano et en 2017, Ensayo, version espagnole, à Madrid. L'Académie Française a décerné son Prix annuel 2015 de littérature et de philosophie, Prix Émile-Augier, médaille de bronze, à Pascal Rambert pour Répétition.
En juin 2015, dans l’espace nu du Théâtre des Bouffes du Nord, Pascal Rambert présente cinq de ses pièces : Memento Mori, Clôture de l’amour, Avignon à vie, De mes propres mains et Libido Sciendi.
En 2016, il met en scène L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht au Théâtre National de Zagreb, la version en mandarin de Clôture de l’amour à Pékin et Shanghai et la version argentine à Buenos Aires. Il écrit Actrice pour les acteurs du Théâtre d’Art de Moscou, Une vie pour les comédiens de la Comédie-Française et Mourir pour Isabelle Huppert.

Scroll Up