Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre
Dijon-Bourgogne

23 rue Courtepée

BP 72936

21029 Dijon Cedex

Tél. : 03 80 68 47 47
tdb-cdn.com
saison 21/22

 

 

 

Le projet

Depuis l’acquisition en 1968 du statut de Centre Dramatique National grâce au fondateur Jacques Fornier, le TDB n’a cessé d’influencer la scène théâtrale nationale, porté par ses directeurs successifs. Le TDB est également intimement lié à ses salles et particulièrement au Parvis Saint-Jean, lieu clé du patrimoine de la ville de Dijon.
Il est aujourd'hui subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Dijon et le Conseil Régional de Bourgogne.

Direction : Maëlle Poésy (depuis 2021)

Metteuse en scène, autrice et comédienne, Maëlle Poésy est depuis le 1er septembre 2021, la nouvelle directrice du Théâtre Dijon Bourgogne. Elle étudie les arts du spectacle à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et la danse avec les chorégraphes Hofesh Shechter, Damien Jalet et Koen Augustijnen. En 2007, elle est admise à la London Academy of Music and Dramatic Art mais choisit d’intégrer la section jeu de l’École du Théâtre national de Strasbourg. Au théâtre, elle joue sous la direction de Paul Desveaux, Nicolaï Koliada, Gerold Schumann, Christiane Jatahy et tourne en France avec les réalisateurs Marc Rivière, Edwin Baily, Philippe Claudel et Nathan Silver aux États-Unis.

Implantée à Dijon depuis 2011 avec sa Cie Crossroad, Maëlle Poésy crée et met en scène des fables généreuses dont l’écriture entrelace en un « réalisme magique » le théâtre, la danse, la musique, le son, l’image ; des récits qui interrogent la jeunesse et l’élaboration d’une conscience politique : Funérailles d’hiver d’Hanokh Levin (2011), Purgatoire à Ingolstadt de Marieluise Fleisser (2011), Candide, si c’est ça le meilleur des mondes... d’après Voltaire (2014). Pour ce dernier, elle reçoit le prix de l’Association professionnelle de la critique de théâtre, de musique et de danse dans la catégorie révélation théâtrale (prix Jean-Jacques Lerrant).

Artiste associée au TDB depuis 2016, elle y présente Ceux qui errent ne se trompent pas de Kevin Keiss, d’après La Lucidité de José Saramago spectacle avec lequel la même année elle a fait l’ouverture du Festival d’Avignon. En 2017 elle crée Inoxydables de Julie Ménard une petite forme présentée dans les lycées de la région dans le cadre du Théâtre à jouer partout. En 2019, pour la 30e édition de Théâtre en mai elle crée Sous d’autres cieux, une version très personnelle de l’Énéide de Virgile, qui sera ensuite présenté au Festival d’Avignon. Enfin en 2020 pour le festival I-Nov-Art elle met en scène un groupe d’élèves du lycée Hippolyte Fontaine dans Passé, Présent, Futur et monte Gloire sur la terre de Linda McLean avec l’Atelier du Théâtre de la Cité de Toulouse.

Parallèlement aux créations de la compagnie, elle met en scène L’Ours et Le Chant du cygne de Tchekhov à La Comédie-Française (2016) et Orphée & Eurydice de Gluck à l’Opéra de Dijon (2017).

Elle travaille en collaboration avec des artistes étrangers, dans d’autres langues. À New York, dans le cadre du Lincoln Center Director’s lab, au Quebec dans le cadre des rencontres internationales du FTA, mais aussi en Argentine, au Brésil et en Espagne pour le projet Pais Clandestino, présenté depuis dans plusieurs festivals internationaux au Chili, au Brésil, au Mexique, en Uruguay, au Portugal et à Théâtre en mai 2018.

Par ailleurs, Maëlle Poésy a réalisé deux courts métrages Time Flies (2020) et Sans Sommeil (2021, production Shellac) et intervient comme enseignante à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille et à l’Université Bordeaux Montaigne en Licence d’Arts du Spectacle.

À l’automne 2021, elle crée 7 minutes de Stefano Massini avec la troupe de la Comédie-Française au Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie-Française et pour 2022, Vivants une performance avec l’artiste plasticienne Noémie Goudal pour l’ouverture des rencontres photographiques d’Arles.

Résultat d’images pour maelle poesy

Scroll Up