Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre national
de Bordeaux en Aquitaine

3 place Pierre Renaudel

33800 Bordeaux

Tél. : 05 56 33 36 60


www.tnba.org

CAN_7443small 

Le projet

Le TnBA sera synonyme d’un théâtre populaire et généreux où la représentation théâtrale se conçoit comme un acte de la pensée et une source de plaisir. Le projet de Catherine Marnas s’articule autour de quatre axes :

Un nouvel équilibre : De par son histoire récente, le TnBA assume les missions d’un CDN et d’une scène nationale ce qui n’est pas sans mettre en difficulté ses moyens de production. En donnant la priorité à la création, en optimisant les moyens de production, en maîtrisant les coûts de fonctionnement, en élargissant le réseau des partenaires de production et de diffusion, le TnBA fait le pari de réussir sa mission première de CDN et d’accroître son rayonnement.

Dialogue festif parce que les projets qui réussissent sont d’abord des rencontres heureuses entre une situation et un savoir-faire qui se définissent en quelques mots : partage, dialogue, mise en réseau, collectif… C’est également dans le but de cet aller-retour entre théâtre et société, que le TnBA s’ouvrira à des fêtes de la pensée afin de se saisir des problèmes politiques, moraux, économiques, sociaux que connait toute vie pour les aborder à la faveur d’une expérience publique de la pensée partagée.

Faire souffler l’esprit du Sud car Bordeaux l’océanique est aussi méditerranéenne. A partir de partenariats avec le Sud de la France,  l’Italie, l’Espagne, le Mexique, le Brésil, le Maroc et l’appui de l’Institut Français, l’ouverture au Sud se reflétera dans la programmation et les choix de création.

La médiation culturelle : Le TnBA se fera moyen, acteur et reflet du plaisir de vivre sur son territoire d’implantation en s’appuyant sur un réseau de structures et d’actions préexistantes afin de les renforcer, de les dynamiser, d’améliorer l’ancrage de l’institution dans la ville, en région et au-delà.

Direction : Catherine Marnas (depuis 2014)

De 1983 à 1994, Catherine Marnas est assistante à la mise en scène auprès d’Antoine Vitez et Georges Lavaudant. En 1986, elle fonde avec Claude Poinas la Compagnie Parnas où elle s’attache à faire entendre l’écriture d’auteurs contemporains comme Roland Dubillard, Copi, Max Frisch, Olivier Py, Pier Paolo Pasolini, Jacques Rebotier, Serge Valletti... Quelques classiques jalonnent néanmoins son parcours tels Brecht, Molière, Shakespeare, Tchekhov. Elle met en scène en France et à l’étranger plusieurs textes de son auteur fétiche Bernard-Marie Koltès, ouvrant de nouvelles perspectives dans son œuvre. Sa volonté de confronter son théâtre à l’altérité, son goût des croisements, l’a régulièrement emmenée dans de nombreuses aventures en Amérique latine et en Asie.  Catherine Marnas a toujours conjugué création, transmission et formation de l’acteur notamment au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et à l’École Régionale d’Acteur de Cannes. C’est avec les élèves-comédiens de l’École supérieure de théâtre Bordeaux Aquitaine (éstba) que se poursuit cette quête d’une formation d’excellence.
Elle est directrice du TnBA et de l’Éstba depuis janvier 2014. C’est avec ardeur qu’elle y revendique un théâtre « populaire et généreux » où la représentation théâtrale se conçoit comme un acte de la pensée et source de plaisir... Ses précédentes mises en scène au TnBA : Lignes de faille de Nancy Huston (2014), le Banquet Fabulateur, création collective (2015), les Comédies barbares de Ramón del Valle-Inclán (2016); 7 d’un coup de Catherine Marnas inspiré du Vaillant petit tailleur des Frères Grimm (2017) et Marys’ à minuit de Serge Valletti (2018). Du 9 au 25 octobre 2018, elle crée La nostalgie du futur au TnBA. En 2020 elle crée A Bright Room Called Day ... Une chambre claire nommée jour de Tony Kushner.

Mises en scène :

2010 L’Affaire de la rue de Lourcine d’Eugène Labiche au Festival Lakhaon – Phnom Penh/Cambodge

2011 Lignes de faille de Nancy Huston

2012 Salinger de Bernard-Marie Koltès

2013 El Cachafaz de Copi
N’enterrez pas trop vite Big Brother de Driss Ksikes

2014-15 Reprise de Lignes de faille de Nancy Huston

2015 Le Banquet fabulateur création collective
Lorenzaccio d’Alfred de Musset

2016 Comédies barbares de Ramón del Valle-Inclán

2017 7 d’un coup inspiré du Vaillant Petit Tailleur des Frères Grimm texte de Catherine Marnas

2018 Marys’ à minuit de Serge Valletti
La nostalgie du futur de Pier Paolo Pasolini & Guillaume Le Blanc

2020 A Bright Room Called Day ... Une chambre claire nommée jour  de Tony Kushner 
La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès 

Crédit_maitextu-etcheverria

 

Scroll Up