Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

La Comédie de Béthune, CDN Nord-Pas-de-Calais

 

138 rue du 11 Novembre

62400 Béthune

Tél. : 03 21 63 29 19

comediedebethune.org
Brochure saison 21/22

palace-036

Le projet

En 1981, la région Nord-Pas-de-Calais fit de la culture une priorité dans l’aménagement du territoire. Les élus du Pas-de-Calais revendiquèrent un Centre Dramatique National dans leur département, les missions et les financements du Théâtre Populaire des Flandres furent donc déplacés à Béthune.

Depuis le 1er juillet 2021 la Comédie de Béthune est dirigée par Cédric Gourmelon. Son projet s’attache à défendre les valeurs fondatrices de la décentralisation théâtrale, à l’origine de la création des centres dramatiques nationaux, qui prennent tout leur sens sur le vaste territoire de la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane. Il sera accompagné par des artistes associés, Pauline Bayle, Tommy Milliot, Louise Vignaud, Thomas Piasecki, et des artistes compagnons, Tiphaine Raffier, Baptiste Amann et Jean-François Sivadier.

Direction : Cédric Gourmelon (depuis 2021)

Metteur en scène et comédien, il est formé à l’école du Théâtre National de Bretagne (promotion 1994-1997). En 2000, il danse avec Catherine Diverrès dans Le Double de la bataille (Théâtre de la Cité Internationale). En 2001, il joue dans Violences de Didier-Georges Gabily, mis en scène par Stanislas Nordey (Théâtre National de la Colline). En 2000 et 2002, il met en scène deux créations au Théâtre National de Bretagne : La Nuit, d’après des textes d’Hervé Guibert, Samuel Beckett et Luciano Bolis et Dehors devant la porte de Wolfgang Borchert.

En 2004, il collabore à la mise en scène de Stanislas Nordey pour l’opéra Les Nègres d’après Jean Genet (Opéra National de Lyon, Grand Théâtre de Genève). Il est metteur en scène associé au Quartz – Scène Nationale de Brest de 2004 à 2007 et artiste associé à La Passerelle – Scène Nationale de Saint-Brieuc de 2011 à 2013. Passionné par l’oeuvre de Jean Genet dont il compte quatre mises en scène (Le Condamné à mort, Haute Surveillance, Splendid’s et Le Funambule), il s’intéresse aussi à des auteurs classiques avec Edouard II de Marlowe en 2008, Hercule Furieux et OEdipe de Sénèque en 2011. Il monte et adapte différents textes contemporains, La Princesse Blanche de R. M. Rilke (2003), Words…words…words… d’après Léo Ferré (2005), Ultimatum d’après Fernando Pessoa, David Wojnarowicz, Patrick Kerman (2007), La Femme sans bras de Pierre Notte (2010), Il y aura quelque chose à manger de Ronan Mancec (2012).

Il travaille en Russie, où il a mis en scène Le Pays lointain de Jean-Luc Lagarce en 2010 pour le MKHAT (Théâtre d’Art de Moscou), Tailleur pour dames de Georges Feydeau en 2013 pour le Théâtre Drama de Minousinsk, et au Maroc, en 2016 où il crée Le Déterreur d’après Mohammed Khaïr Eddine à l’Institut Français de Casablanca, en tournée dans les Instituts Français du Maroc et au Tarmac à Paris en 2017. En 2013, il crée Au bord du gouffre de David Wojnarowicz, préparé en résidence à New York dans le cadre de la Villa Medicis Hors les murs dont il est lauréat cette année-là.

En 2016, il met en scène Tailleur pour dames de Georges Feydeau dans une nouvelle version au CDN de Sartrouville. En 2017, il met en scène Haute Surveillance de Jean Genet, à la Comédie Française. En 2019, il met en scène Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder, au Théâtre national de Bretagne. Il a dirigé de nombreux stages de formation de pratique théâtrale à l’Académie Expérimentale du Théâtre, à l’université Rennes 2, Paris 8, au Conservatoire d’art dramatique de Montpellier, à l’École d’Acteur de Cannes (ERAC), à l’École d’acteur du TNB, à l’École Supérieur d’Art Dramatique de Paris (ESAD). Il travaille actuellement sur ses deux prochains spectacles : Hang de Debbie Tucker Green et Nous trois de Wolfram Höll.

 

Résultat d’images pour cédric gourmelon

Scroll Up