Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre Public
de Montreuil

10, place Jean Jaurès

93100 Montreuil

Tél. : 01 48 70 48 90


theatrepublicmontreuil.com

663209_2

Direction : Pauline Bayle (depuis 2022)

Passée par Sciences Po Paris, l’ESAD, l’École du jeu et le Conservatoire Supérieur National d’Art Dramatique, elle fonde sa compagnie en 2011 et lui donne le nom de sa première pièce, À Tire-d’Aile. Son spectacle suivant À l’ouest des terres sauvages, présenté au Théâtre de Belleville, est distingué par le jury du Prix des Jeunes Metteurs en Scène, organisé par le Théâtre 13 à Paris. En 2014, elle joue sous la direction de Christian Schiaretti dans Le Roi Lear puis de Sandrine Bonnaire et Raja Shakarna dans Le Miroir de Jade en 2015. Cette même année, Pauline Bayle adapte et met en scène Iliade, puis Odyssée en 2017, d’après les deux épopées d’Homère où cinq comédiens interprètent tous les rôles. En 2018, le Syndicat de la Critique lui décerne le Prix Jean-Jacques-Lerrant de la révélation théâtrale pour ce diptyque. Parallèlement, elle met en scène une adaptation du roman Chanson douce de Leïla Slimani au Studio Théâtre de la Comédie-Française en 2019. Au cours de la saison 2019-2020, elle travaille à sa nouvelle création, une adaptation des Illusions Perdues de Balzac. Le spectacle est créé en janvier 2020 à Albi avant de partir en tournée. En juin 2021, Pauline Bayle est invitée par l’Opéra-Comique à mettre en scène L’Orfeo de Claudio Monteverdi, sous la direction musicale de Jordi Savall, avec le chœur et l’orchestre du Concert des Nations.

Le projet

Qu’est-ce qu’un Centre dramatique national ?

Une maison.
Une maison pour les artistes qui viennent y créer et pour les spectateur·rice·s qui y viennent découvrir leurs œuvres. Mais aussi une maison pour toutes celles et ceux en quête d’un espace protégé du tumulte de la ville. Plus qu’un simple théâtre, le TPM est une « hétérotopie », un lieu qui héberge nos rêves tout en s’ancrant de plain-pied dans la vie publique par l'ouverture, la fête, les chemins de traverse et l'inattendu. Un endroit où l’hospitalité règne en reine et qui accueille des spectacles, évidemment, mais également un bar, un restaurant, une librairie éphémère, des expositions de photos, des débats ou des ateliers.

En tant que Centre dramatique national, le Théâtre Public de Montreuil est un outil au service de la recherche artistique. À l’image de l’incroyable vitalité du spectacle vivant et de la diversité des formes qui foisonne sur les plateaux aujourd’hui, le TPM souhaite donner à voir les multiples facettes de la création contemporaine et réinventer sans cesse l’expérience des spectateur·rice·s.

Aussi, jusqu’en 2025, six équipes artistiques pluridisciplinaires sont associées au TPM :

– le duo de cinéastes Lise Akoka et Romane Gueret

– l’auteur-metteur en scène Baptiste Amann

– le collectif Bajour

– la metteuse en scène et chorégraphe Fanny de Chaillé

– la compagnie Munstrum Théâtre

– l’autrice radiophonique Charlotte Pudlowski

Chacun·e de ces artistes pourra poser ses valises au Théâtre Public de Montreuil et profiter de ses ressources pour chercher, expérimenter et créer.

Dans une dynamique similaire à celle apportée aux artistes associé·e·s, Le TPM s’engage à soutenir l’éclosion de la création émergente. Chaque saison, un·e artiste qui n’est pas encore accompagné·e par les institutions ou par des lieux importants du paysage culturel, sera accueilli·e en résidence au TPM. En 2022–2023, il s’agira de l’autrice et metteuse en scène Tatiana Spivakova.

Et parce que nous souhaitons que l’art s’empare de nos vies et pas seulement de nos scènes, le TPM vous propose une myriade d’ateliers, de débats et autres moments partagés, en écho aux spectacles invités. Tout au long de l’année, nous viendrons également à votre rencontre dans le cadre de notre saison itinérante, programmée en dehors des murs du théâtre à Montreuil et en Région Île-de-France.