Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la culture, en accord avec la Ville de Dijon et la Région Bourgogne-Franche-Comté, a donné son agrément à la proposition de nommer Maëlle Poésy à la direction du Théâtre Dijon-Bourgogne, centre dramatique national.

Née en 1984, Maëlle Poésy a été formée à l’école supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg avant de créer à Dijon la compagnie Crossroad et d’être artiste associée au Théâtre Dijon Bourgogne, au Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie et aux « théâtres de Marseille ». Outre son activité de metteuse en scène en France et à l’étranger, elle intervient comme enseignante à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille et à l’Université Bordeaux Montaigne en Licence d’Arts du Spectacle.

Maëlle Poésy entend faire du Théâtre Dijon-Bourgogne un instrument capable de bousculer les frontières du théâtre, de la ville et de la région, mais aussi les frontières générationnelles et sociales pour fédérer un public large et diversifié. Une communauté d’artistes, composée de Tamara Al Saadi, Julie Berès, Yngvild Aspeli et David Geselson habiteront à ses côtés le théâtre et irrigueront le territoire de propositions ouvertes et pluridisciplinaires. Son action sera marquée par la production d’écritures dramatiques rendant compte du monde d’aujourd’hui, avec l’association de trois auteurs au projet : Gustave Akakpo, Julie Ménard et Kevin Keiss, associé à la direction. Maëlle Poésy souhaite créer des formes participatives avec les habitants de Bourgogne-Franche-Comté et explorer de nouvelles manières de créer, au service d’un théâtre généreux, populaire et familial. Une attention particulière sera portée à la jeunesse, dans un souci toujours constant de transmission, d’accès à la culture et de renouvellement des publics.

Maëlle Poésy prendra ses fonctions au 1er septembre 2021, succédant ainsi à Benoît Lambert nommé depuis le 1er mars à la Comédie de Saint-Etienne. Roselyne Bachelot-Narquin salue l’action de ce dernier à la tête du Théâtre Dijon-Bourgogne dont il a fait un établissement remarqué pour son travail d’itinérance sur le territoire bourguignon, et pour l’accompagnement des équipes artistiques émergentes.

Scroll Up