Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre de l’Union
CDN du Limousin

20, rue des Coopérateurs

87006 Limoges

Tél. : 05 55 79 74 79


theatre-union.fr
Brochure 20|21
Direction : Jean Lambert-wild (depuis 2015)

Il fera son apprentissage du théâtre auprès de différents maîtres de la mise en scène : d’abord Michel Dubois qui lui ouvre, grâce à l’intérêt qu’il trouve à ses textes, les portes de la Comédie de Caen. D’apprenti, il deviendra progressivement assistant à la mise en scène, construisant ainsi progressivement les bases de sa grammaire théâtrale. Il sera ensuite assistant de Jean-Yves Lazennec, de Philippe Goyard et surtout de Matthias Langhoff durant plusieurs années.

En 1990, il écrit et met en scène Grande Lessive de Printemps qui sera présentée au théâtre de l'Espace 44 à Lyon. Cette aventure marquera le début de la construction de son Hypogée, œuvre complexe qui occupera toute sa vie. De 1997 à 2006, la Coopérative 326 est aussi l’occasion pour lui de poursuivre son travail d’écriture notamment avec François Berreur, directeur des Éditions Les Solitaires Intempestifs, commence la publication de plusieurs de ses textes. Par ailleurs, sa longue association avec le Granit - Scène Nationale de Belfort lui permet de tisser des liens privilégiés avec le public franc-comtois qui enrichit son goût pour un théâtre populaire et ouvert, exigeant et novateur. Ses aventures théâtrales à Belfort, relayées par le Granit, trouvent ainsi un ancrage public fort. Il alterne des productions aux formats variés (grands plateaux, petits plateaux, théâtre en appartement, Calentures etc..) avec ses propres textes ou des textes d’auteurs qui le passionnent, comme Pasolini ou Kafka...Il animera aussi nombres d’ateliers qui lui donneront une solide expérience pour la mise en place de pratiques amateurs.

En 2007, il est nommé par le Ministère de la Culture à la direction de la Comédie de Caen, Centre Dramatique National de Normandie, fonction qu'il occupe jusqu'au 31 décembre 2014. Il est ensuite nommé  à la direction du Théâtre de l'Union, Centre Dramatique National du Limousin, et de L'Académie, École Nationale Supérieure de Théâtre du Limousin à partir du 1er janvier 2015.

jean_040514

union2

Tristan-Jeanne-Valès

Le projet

Jean Lambert-wild développe pour le Théâtre de l'Union un projet novateur et fédérateur, multipliant les collaborations partagées avec le Festival des Francophonies en Limousin, le Sirque - Pôle National des Arts du Cirque de Nexon en Nouvelle-Aquitaine, les Centres Culturels Municipaux, le festival Jazz Eclats d’émail, etc...
Réunissant également auprès de lui des artistes-coopérateurs aux esthétiques et aux parcours complémentaires : après Marcel Bozonnet, Lucie Berelowitsch, David Gauchard, et Nathalie Fillion qui l'ont accompagné au cours de son premier mandat, ce sont Paul Francesconi et le Collectif du Grand Cerf Bleu qui sont associés sur la saison 2019/2020.

Outre les artistes-coopérateurs, le Théâtre de l’Union partage cet outil de travail avec des compagnies régionales.

Le Théâtre de l’Union fait de la francophonie une orientation majeure de son projet. Cela se traduit notamment par la convention de partenariat avec l’Université Senghor, opérateur officiel de la francophonie, pour la formation de cadres culturels francophones, le soutien à la production et à la diffusion de création théâtrale venant des Outre-mer ou des pays francophones et la signature prochaine d’une convention avec le Canton du Valais en Suisse facilitant la formation et la circulation des artistes entre la France et la Suisse.

Le Théâtre de l’Union est indissociable de L’Académie de l’Union – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin, qui est installée à Saint-Priest-Taurion et forme seize comédiens et comédiennes professionnels sur un cursus de trois ans. L’Académie de l’Union fait partie des douze écoles de l’enseignement supérieur pour la formation de comédien. 

Le Théâtre de l’Union est à l’initiative du Fonds de dotation de l’Union, dont les membres fondateurs sont Les Porcelaines de la Fabrique, le Théâtre de l’Union - Centre Dramatique National, Esprit Porcelaine, la Coop Atlantique et le Crédit coopératif, a été inauguré en avril 2017. 

Dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région, une restructuration des ateliers décors du Théâtre de l’Union permettra l’aménagement d’une toute nouvelle salle de répétition et d’une salle pour l’accueil de la classe théâtre du Conservatoire à rayonnement régional de Limoges.

Scroll Up