Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Théâtre de l’Union
CDN du Limousin

20, rue des Coopérateurs

87006 Limoges

Tél. : 05 55 79 74 79


theatre-union.fr
Brochure saison 22|23

aurélie-van-den-daeleunion2

Tristan-Jeanne-Valès

 

 
Direction Aurélie Van Den Daele (depuis 2021) 

Après une formation de comédienne, elle intègre la formation à la mise en scène au CNSAD, qui lui permet d’approfondir et de théoriser une pratique acquise lors d’assistanats de spectacles, avec Antoine Caubet (Un Marie Salope de Jean-paul Quéinnec, Oedipe Roi de Sophocle), Quentin Defalt (Contes d’après les Contes d’Andersen et Lancelot de Gaetan Peau), et François Rancillac (stage sur Le Roi s’amuse).

Elle dirige le DEUG DOEN GROUP-DDG, qui rassemble des forces vives de la création. Férue de cinéma et de ses mécanismes, elle entreprend, en lien avec le collectif INVIVO d’intégrer des outils technologiques dans ses créations et de développer la dichotomie sens/image, verbe/ sensation avec des outils technologiques simples mais qui sont autant de clins d’oeil à l’inconscient collectif et au cinéma.

De 2015 à 2018, elle est artiste associée au Théâtre de l’Aquarium et à la Ferme de Bel Ebat à Guyancourt. Elle a créé Dans les veines ralenties d’Elsa Granat, Peggy Pickit voit la face de Dieu de Roland Schimmelpfennig, Angels in America de Tony Kushner, et Métamorphoses d’après Ovide de Ted Hughes puis L’absence de guerre en Janvier 2018.
A partir de la saison 2018-2019, elle est artiste associée au CDN de Montluçon, et à la Faiencerie de Creil et depuis la saison 2020 au TnBA, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine.
Elle crée en janvier 2020 Glovie de Julie Ménard, spectacle jeune public dans le cadre d’un appel à projets de six théâtres et du département du 93.

Passionnée par la transmission, ces associations fortes à des lieux permettent de développer d’importantes actions artistiques sur le territoire des Yvelines mais aussi à Paris : classes option théâtre, ateliers avec des scolaires, ateliers avec des amateurs, des conservatoires d’arrondissements… avec l’exigence d’une trans- mission des formes contemporaines et d’un regard de spectateur actif. Elle travaille également avec des masters de théâtre, des écoles supérieures, telles que l’EDT ou l’ESCA d’Asnières, avec lequel elle crée un spectacle de sortie en septembre 2018, L’abattage rituel de Gorge Mastraumas de Dennis Kelly.

Depuis juillet 2021, Aurélie Van Den Daele a repris la direction du Théâtre de l’Union, CDN du Limousin. Elle dirige l’Académie de l’Union, école supérieure d’art dramatique.

Le projet

Aurélie Van Den Daele souhaite faire du Théâtre de l’Union un délicat écosystème habité d’artistes plaçant l’écologie et le vivant comme moteurs principaux de la création. C’est dans cet esprit qu’elle entend mettre en scène une véritable saga autour de la « Forêt monde » qui pourrait se décliner au centre dramatique mais aussi dans des espaces naturels du territoire limousin et plus largement de Nouvelle-Aquitaine. Alice Laloy, Elsa Granat, Gurshad Shaheman et Charlotte Lagrange seront à ses côtés pour faire du Théâtre de l’Union un lieu d’ébullition et insuffler une dynamique plurielle, propice à l’échange. La diversité artistique se retrouvera également dans la programmation du théâtre qui s’attachera à rapprocher la culture de ceux qui en sont le plus éloignés et en particulier la jeunesse.

Aurélie Van Den Daele prend également la direction de l’Académie de l’Union, école supérieure d’art dramatique qu’elle imagine comme un lieu initiatique et de laboratoire, et comme un prolongement du théâtre, une chambre d’écho.  

L’Académie de l’Union