Association des Centres dramatiques nationaux

Association des Centres dramatiques nationaux - L'ACDN coordonne le réseau des 38 Centres dramatiques nationaux

Le Préau
Centre dramatique de Normandie

1 Place Castel

14503 Vire

Tel. : 02 31 66 16 00


lepreaucdn.fr
Direction : Pauline Sales et Vincent Garanger (depuis 2009) // Lucie Bérélowitsch (à partir de janvier 2019)

Pauline Sales est auteure, comédienne et metteur en scène. Ses pièces sont éditées aux Solitaires Intempestifs et à l’Arche. Elles ont été mises en scène par Richard Brunel, Jean-Claude Berurri, Marie-Pierre Bésanger, Philippe Delaigue, Lukas Hemleb, Laurent Laffargue, Kheireddine Lardjam.

De 2002 à 2007, elle a été auteure associée à la Comédie de Valence (Centre Dramatique National Drôme-Ardèche).

Plusieurs de ses pièces sont traduites en anglais et en allemand et ont été représentées à l’étranger. Elle collabore avec Silvia Berutti-Ronelt et Philippe Le Moine à la traduction vers le français de pièces du répertoire contemporain de langue allemande et anglaise.

Elle a fait partie des intervenants du département écriture de l’ENSATT dirigé par Enzo Cormann. Elle est membre de la Coopérative d’Écriture, un collectif d’auteurs qui réunit Fabrice Melquiot, Marion Aubert, Enzo Cormann, Rémi De Vos, Samuel Gallet, David Lescot...

Depuis janvier 2009, elle dirige avec Vincent Garanger, Le Préau.
Parmi les créations du Centre Dramatique, elle est l’auteure de À l’ombre mise en scène par Philippe Delaigue, de En travaux et de J’ai bien fait ? qu’elle met en scène, et de Les Arrangements mise en scène par Lukas Hemleb, adaptatrice – avec Richard Brunel qui signe la mise en scène, et interprète de J’ai la femme dans le sang, d’après les farces conjugales de Georges Feydeau et interprète dans La Campagne de Martin Crimp mise en scène par Vincent Garanger. Elle a traduit avec Philippe Le Moine Occupe-toi du bébé de Dennis Kelly mise en scène par Olivier Werner et créée à la Colline en 2011. En 2014, elle signe avec Fabrice Melquiot, Docteur Camiski ou l’esprit du sexe, un théâtre feuilleton en sept épisodes mis en scène par Yves Beaunesne, Johanny Bert, Richard Brunel, Pauline Bureau, Guy Pierre Couleau, Fabrice Melquiot, Arnaud Meunier.
Elle est marraine de l’École supérieure d'art dramatique de la Comédie de Saint-Etienne (2015-2017)

pauline_sales_2_hd_2848x4272

Depuis janvier 2009, Vincent Garanger est codirecteur avec Pauline Sales du Préau.

Il joue dans les productions du Centre Dramatique : À l’ombre Pauline Sales | Philippe Delaigue, J’ai la femme dans le sang d’après les farces conjugales Georges Feydeau | Richard Brunel, Occupe-toi du bébé Dennis Kelly| Olivier Werner, Trahisons Harold Pinter, Les arrangements Pauline Sales | Lukas Hemleb, Quand j’étais Charles Fabrice Melquiot, Les Travaux et les Jours Michel Vinaver | Guillaume Lévêque, Docteur Camiski ou l'esprit du sexe Fabrice Melquiot, Pauline Sales | Yves Beaunesne, Johanny Bert, Richard Brunel, Pauline Bureau, Guy Pierre Couleau, Fabrice Melquiot, Arnaud Meunier et Pauline Sales, La Musica Deuxième Marguerite Duras | Philippe Baronnet (coproduction) 


Il met en scène : Bluff d’Enzo Cormann avec Caroline Gonce et Guy Pierre Couleau, et Trahisons d’Harold Pinter et La Campagne de Martin Crimp en diptyque. Il joue également dans La Mouette Anton Tchekhov | Arthur Nauzyciel, créé pour le festival d’Avignon 2012 dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Il a suivi les formations du Conservatoire Municipal d’Angers, de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) et du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris avec comme professeurs Michel Bouquet, Gérard Desarthe, Michel Bernardy, Mario Gonzalès.Au théâtre, il a joué sous la direction de Richard Brunel, Louis Calaferte, Yann-Joël Collin, Philippe Delaigue, Jean-Claude Drouot, Marguerite Duras, Alain Françon, Jacques Lassalle, Guillaume Lévêque, Christophe Perton, Roger Planchon, Jean-Pierre Sarrazac. 

imgp7099

img_2973

Le projet

En tant que Centre Dramatique, le Préau est d’abord et avant tout un lieu de créations théâtrales. Initié depuis 2009 par une auteure (Pauline Sales) et un acteur (Vincent Garanger), le projet repose sur la permanence artistique et sur le partage de l’outil. Principalement axé sur l’écriture dramatique contemporaine, il procède régulièrement sur le principe des commandes faites aux auteurs et aux metteurs en scène. Offrant ainsi, autour de préoccupations artistiques partagées, une multiplicité de points de vue sur le monde, sur la société, sur l’être, sur l’art…

Plus petite ville de France à disposer d’un tel outil, Vire se targue de symboliser l’acte deux de la décentralisation culturelle et théâtrale. Située dans une région dite rurale et aux confins de trois départements, cette institution financée conjointement par l’Etat, les Conseil Régional et Départementaux, la Ville de Vire, a pour mission d’implanter des équipes artistiques dans des zones éloignées des grands centres urbains. Pôle National de Ressources du spectacle vivant en milieu rural, le Centre Dramatique rayonne sur son territoire en allant présenter ses productions dans des communes reculées et établir une relation sur la durée entre une population localisée et des artistes.

Un autre accent est donné en direction du public adolescent avec un Festival ADO. De nombreuses actions sont conduites pour et avec eux tout au long de la saison (ateliers, résidences d’artistes, spectacles…) et connaissent leur point d’orgue lors d’un temps fort au printemps, dont l’objectif est d’opérer des rencontres joyeuses et décomplexées entre eux et l’art théâtral.

Par ailleurs, le Théâtre du Préau reste un lieu d’accueil de spectacles pluridisciplinaires (théâtre, musique, danse, cirque, spectacles jeune public…).

Scroll Up